Yellowstone et Grand Teton – début du voyage

Ça y est, c’est aujourd’hui que débute un voyage dont j’ai rêvé longtemps : celui de visiter le Parc national de Grand Teton et de Yellowstone. C’est en solo que s’effectuera ce voyage.

Grand Teton et Yellowstone me voilà !

Pour les gens habitués de lire mes récits ou qui me connaissent savez que je suis une habitué de départ de l’aéroport de Burlington. Encore une fois, mon expérience ne m’aura pas fait changé d’avis. Après un arrêt au ‘Duty Free’ de St-Armand (Philipsburg), c’est avec un maigre 5 minutes d’attente que j’ai passé aisément les douanes. J’ajouterais même que ça s’est fait sous le signe de l’humour. Ça fait changement de certaines autres douanes !?!

Avec beaucoup de temps devant moi, j’ai décidé de faire un arrêt au Costco au limite de Burlington. Étant à la recherche d’une petite télé ACL pour la maison, je voulais voir si c’était vrai les rumeurs qui disaient que malgré la force du dollar canadien, que le matériel électronique (et bien d’autres marchandises) était moins cher aux États-Unis. Et bien c’est totalement vrai !! Le même téléviseur vendu au Costco au Canada à 379$ était 339$ US PLUS un rabais de 40$ du manufacturier ! Et hop un téléviseur dans le panier !  Non mais n’est-ce pas agréable de faire de bonnes affaires. Disons qu’avec le passage au douane qui s’était passé comme un charme et maintenant ce téléviseur à rabais, le voyage commençait très bien.

Arrivé à l’aéroport, le tout s’est très bien déroulé. J’adore cet aéroport à grosseur humaine. Non seulement la grosseur est humaine mais les gens qui y travaillent également. J’étais heureuse de constater que le WiFi est encore gratuit ! Bravo à cet aéroport qui ne profite pas de la captivité de ses visiteurs pour les faire payer leur internet.

Avion pour Grand Teton

Encore une fois, je dois faire un escale à l’aéroport de Chicago O’hare. Suis-je la seule à ne pas aimer cet aéroport?? Quand ce n’est pas un retard pour l’embarquement et de multiples changements de portes d’embarcation, c’est de l’attente sur le tarmark, … Mais bon, je suis en vacances donc pas de problème !!
Durant le vol, j’ai rencontré un gentil couple de la Virginie. Ils en étaient à leurs 4 voyages dans la région. On jase quelque peu et la dame me dit qu’ils n’ont jamais visité le Québec. À mon grand regret elle me dit qu’elle a toujours eu peur d’y aller car elle croit que les gens ne l’accueilleront pas bien si elle ne parle pas anglais. Nul besoin de vous dire que je l’ai rassuré … Mais je dois dire que c’est triste de constater que nous avons cette réputation (fausse certainement).

Question de me mettre dans l’ambiance, durant le vol de Chicago à Jackson Hole je regarde un podcast de capsules sur Yellowstone (Inside Yellowstone). J’ai trop hâte de voir tout cela !! En passant, je ne vous ai pas mentionné que mon vol est en effet en direction de l’aéroport de Jackson Hole, le seul aérpport à se retrouve dans un Parc national. À ma grande surprise lors de l’approche à l’aéroport la nuit n’est pas tombée. On voit très bien les magnifiques montagnes au sommet blanc qui se dresse dans le ciel. Je regretterai d’avoir pris un siège allée et non hublots. En passant, je ne sais pas si les avions arrivent de tout sens mais lors de mon prochain voyage, je prendrai un siège du côté droit de l’avion. Si vous aviez vu à quel point l’avion à passer près du Grand Teton ! Même si je n’ai vu qu’une vue partielle, c’était extrêmement impressionnant.

Rendu au sol, bien qu’on la nuit soit tombée, on peut distinguer ces montagnes en arrière plan. Il faut voir cet aéroport tout en bois qui nous met immédiatement dans l’ambiance. Et que dire de cette porte très spéciale et qui nous souhaite la bienvenue.

Aeroport Jackson hole

Location de voiture

Bien que beaucoup de compagnies de location de voiture sont directement à l’aéroport, celle que j’ai choisie, n’y est pas. Alors une fois mon bagage récupéré je me rends à la zone de départ des taxis où les navettes nous attendent. Il faudra rouler environ 15 minutes, soit le temps de se rendre dans la ville de Jackson. Comme c’est un petit centre de location de voiture, pour une des rare fois ils n’ont pas été agressif pour tenter de me vendre des assurances ou autres services. En passant, la préposée fût étonné que j’avais un ‘unlimited mileage’, alors surveillé votre plan de location. 100 miles sans se dépasse vite lorsque l’on visite les parcs.


Je prends donc possession d’un camion Toyota RAV4. En faisant le tour avec la dame on constate que la voiture est remplie d’égratignure et de certaines bosses. Elle me dit de ne pas m’en faire car c’est comme ça ici, les voitures s’égratigne facilement. Une chance que j’ai loué ma voiture dans la région et non dans un état lointain qui n’est pas au courant de cela.

Route vers le Signal Mountain Lodge

Ce qui frappe c’est à quel point tout est noir ici. Aussitôt sur la route et sorti de Jackson, je ne tarde pas à remarquer qu’il n’y aucune lumière de rue nulle part. En fait je vous dirais qu’étant seule dans la voiture, je n’ai pas trouvé la route facile. Je comprends que dans le parc ils ne veulent pas faire de pollution lumineuse mais ils auraient tout de même intérêt à grossir les pancartes. Ayant mal regardé mémorisé ma carte et à cause de la construction à l’intersection de Moose Junction, j’ai manqué l’intersection pour me rendre à l’hôtel, j’ai du rebrousser chemin.

Je n’ai jamais eu aussi peur de conduire à … 21h40 du soir !? Je rencontrais que très peu de voitures dans le parc, personne à l’entrée du parc Grand Teton pour me faire payer, les kiosques étant fermés. La seule façon de se guider est de mémoriser les ‘turnouts’. La vitesse est limitée à 45 mphr mais je vous dirais qu’on a pas le goût de rouler moins. Une fois la boucle Jenny Lake passée, on traverse une zone de forêt dense. “Oh que ça me semble propice à la traverse d’animaux …” que je me dis. Je ralentis donc ma vitesse. Quelques secondes après, que vois-je? Un cervidée en plein milieu de la route, qui s’arrête en me voyant et qui continue ma route. Je ‘flash’ mes lumières à la voiture qui arrive d’une courbe en sens inverse.
Après cet épisode, je vous confirme que je commence à avoir extrêmement hâte d’arriver. Finalement l’hôtel ne sera pas trop loin et sera tout de même bien indiqué.

Le Signal Mountain Lodge

Le Signal Mountain Lodge est très bien situé et il est un des endroits dans le parc Grand Teton qui offre des accomodations (ex : restaurants, magasin, station d’essence). À la base, cet hôtel fût construit en 1920 afin d’offrir aux riches amateurs de plein air un lieu paisible. C’est en 1940 que vont se construire les cabins et la majorité des bâtisses existantes aujourd’hui. Fait à noter, certaines cabins sont équipés de petites cuisines.

Arrivé à ma cabin, je peux percevoir dans la nuit des montagnes et un lac qui semble très près. Que j’ai hâte à demain matin pour voir le paysage. Malgré qu’il y ait beaucoup de voiture, c’est extrêmement calme, on n’entend pas un son. Lorsque je regarde ma cabin, je me croirais revenu des années en arrière.


J’ouvre la porte de ma cabin et à ma grande joie, la chambre est super. Je dois dire qu’à l’âge de ces bâtisses, je m’attendais à une odeur particulière. Non, rien.

Signal mountain lodge chambre

Tout le mobilier est très rustique. Si je pouvais douter que j’étais dans le Parc Grand Teton, après avoir vu ma chambre, je n’en doute plus ! De quoi se mettre dans l’ambiance. Dans ces chambres, pas de télé, pas de cafétière, pas de WiFi, … Qu’un endroit charmant pour se reposer !

Chambre Signal mountain Lodge

Bon je me mets au lit car demain je dois être au Jenny Lake Visitor Center pour 9h30 pour une activité de randonnée animée par un ranger. Par contre, avant de me rendre, j’aimerais bien regarder le paysage et voir quelques des paysages manquées à mon arrivée dans le majestueux parc de Grand Teton.

Suivant – Jour 2 – Viste Parc Grand Teton

Sommaire du voyage Yellowstone et Grand Teton