La lâcher de taureaux de la San Fermin à Pampelune en Espagne est un événement très populaire et très médiatique. Malheureusement, ce matin nous avons appris la mort d’une personne qui assistait à l’événement.

Course taureaux rue Espagne

La mort de cet homme à la lâcher de taureaux de Pampeluna est la quinzième mort depuis la création de l’événement en 1911. Le dernier décès remontait jusqu’à ce matin à 2003.

L’homme dont la nationalité et l’âge n’ont pas été immédiatement précisés, aurait été touché au cou et au poumon par la corne d’un taureau. Il serait décédé à 08H45 (06H45 GMT).

“Il n’a pas pu survivre après le coup de corne reçu au cou”, ont-ils ajouté sur leur site internet. “Le coup de corne mortel a touché l’aorte et le poumon”, ont-ilsl précisé.


L’absence de papier sur la personne morte rend son identification très difficile.

“Une rumeur a couru dans un premier temps selon laquelle il pourrait être britannique mais maintenant nous pensons plutôt qu’il était espagnol. Il est brun à la peau blanche, et surtout, il portait une alliance à la main droite”, comme il est d’usage en Espagne, contrairement à la plupart des autres pays où elle se porte à la main gauche, a souligné la porte-parole. Tout ceci nous fait penser qu’il pourrait être espagnol”, a-t-elle ajouté.


Trois autres coureurs, un Argentin de 24 ans, un Britannique de 20 ans et un Espagnol de 27 ans, ont été encornés pendant la lâcher des taureaux particulièrement dangereux de ce vendredi. Selon la porte-parole, leur état de santé de tous les trois semblait évoluer de façon positive en fin de matinée.

“Une demi-douzaine” de plus ont été blessés en chutant, parmi lesquels un Américain de 61 ans, hospitalisé dans un état grave en unité de soins intensifs”, a-t-elle ajouté. L’homme souffrirait d’un “traumatisme sévère au thorax” Un autre Américain, de 63 ans, figure parmi les blessés, et souffre d’une “luxation au coude droit à cause d’une chute”.