Lors de vos prochains voyages ou vacances, vous aurez possiblement à prendre l’Avion, l’autobus, le train ou tout simplement la voiture. Plusieurs d’entre nous souffre malheureusement du mal des transports. En prévision de vos vacances, Espace Voyace à penser vous renseigner un peu plus sur ce malaise afin de vous aider à passer de plus belles vacances.

Mal des transports

Mal des transports c’est quoi

Le mal des transport est causé par par l’envoi vers le cerveau et l’enregistrement par celui-ci d’informations contradictoires sur les directions ressenties ou vues. C’est par exemple le cas si vous travaillez dans l’autobus qui parcourt un trajet sur une route sineuse ou mal entretenue.

Alors que les yeux se fixent sur un objet l’ordinateur, l’organe d’équilibre enregistre le mouvement dû aux virages. Le cerveau n’est pas en mesure de traiter correctement ces signaux illogiques, avec comme conséquence un mal de coeur et autres symptômes du mal des transports (ex: mal de tête, envie de vomir, des palpitations).

Qui est visé par le mal des transports? Ce sont en général les enfants et les femmes qui seront le plus affecté par le mal des transport va normalement.

Comment prévenir le mal de coeur et autres symptômes

Pour prévenir le mal des transports voici des moyens simples.

* Bien choisir votre place
L’idée est d’avoir une bonne visibilité sur la route. Donc, par moyen de transport:
– Autobus: Prendre une place près de la fenêtre et le plus à l’avant possible.
– Voiture: Prendre la place du conducteur si possible. Sinon prendre une place avec bonne visibilité. Donc la place du passager en avant ou celle au milieu à l’arrière.
– Avion: Prendre un siège au niveau des ailes.
– Bateau: Prendre une chambre le plus au centre possible du bateau et au-dessus du niveau de l’eau.


* Boire et manger
Il est conseillé de boire de l’eau durant le transport. De plus comme il est déconseillé de partir le ventre vide, il n’est pas plus conseillé d’avoir trop mangé ! L’idéal est d’apporter quelques choses pour grignoter durant le transport (ex: fruit, biscuit).

* Occupez votre temps !
Si vous ne faite que pensez à ne pas avoir mal au coeur, vous risques fort que ça vous arrive !! Donc occupez-vous en dirigeant au loin votre regard. Attention de ne pas lire ou de faire des activités du genre, vous risquez d’avoir mal au coeur. Pour aider les enfants vous pouvez jouer à deux jeux pour les inciter à regarder dehors. Ex: Chercher l’objet x dehors de la fenêtre, le premier qui le trouvre !

Médicament

Renseignez-vous à votre pharmacien car il existe des médicaments (ex: Gravol) vendus en vente libre et qui pourrait vous servir de plan B !!

Conclusion

En fait pour combattre le mal des transport le meilleur moyen est probablement de voyager et ainsi de s’habituer ! En effet si votre cerveau est souvent confronté à ces situations, il s’habituera.