Séville- La Cathédrale, L’Alcazar, Plaza de Toros

Séville (Sevilla en Espagnol) est probablement l’un des villes les plus charmantes et romantiques de l’Espagne. Ses rues étroites, sa magnifique cathédrale (la troisième en importance au monde) et le superbe Alcazar (palace Maure et Catholique) sont quelqu’unes des beautés qui peuplent cette ville.

On reconnaît à Séville d’être la ‘gardienne’ de la culture traditionnelle Andalousienne. Vous pourrez donc y voir des spectacles de Flamenco, y manger de délicieux tapas et assister à des combats de taureaux.

La ville est caractérisée par plusieurs ruelles et passages. Mieux vaut avoir le sens de l’orientation ou bien avoir une très bonne carte!!

Note: pour les voyageurs à petit budget: Séville est parfait pour vous! Compte tenu de la grande présence d’étudiants, plusieurs bons plans sont disponibles et plusieurs activités à plus faible budget.

Population: 700 000 habitants (4ième ville d’Espagne en terme de population)

Monuments


Avec Grenade et Cordoue, Séville forme ce qui est appelé le “triangle historique andalou”. Par contre, parmi les trois, Séville serait considéré comme la plus jolie.

La Cathédrale de Séville**

La Cathédrale Notre-Dame du Siège (Catedral de Santa María de la Sedea) est, parmi toutes les cathédrales catholiques du monde, l’une des plus vastes et ce, en termes de surface couverte et de volume. La Cathédrale Santa Maria a été construite de 1401 à 1506.

Il est fortement conseillé de monter la tour. Si vous montez les 35 rampes vous menant en haut de la tour, vous aurez le souffle coupé. Ne comptez pas sur la vue que vous aurez en haut pour vous redonner votre souffle. La vue sur Séville y est magnifique. En terminant, mentionnons également que la Cathédrale de Séville contient la sépulture de Christophe Colomb porté par quatre hommes orné de quatre blasons, celui du royaume de Castille (un château), de Leon (un lion), de Navarre (des chaînes), d’Aragon (des bandes verticales alternées).

Cathédrale de Séville

L’Alcazar ***

Dans le quartier Santa Cruz se trouve le plus vieux palais Européen, encore utilisé comme résidence privée de la royauté d’Espagne: L’Alcazar (palais royal). L’Alcazar fait partie des incontournables à visiter à Séville. Avec ses jardins tout à fait magnifiques, l’Alcazar peut être vu comme un réseau de splendides patios et de cours.

Voici ce qu’il ne faut pas manquer: le patio de las Doncellas, la Camara Regia, le patio del Yeso, et le Salon de Embajadores.

Alcazar

Plaza de Toros de la Maestranza**

À l’origine, les corridas avaient lieu sur des places publiques, des places fermées par des barrières ou bien par des charrettes. Bien qu’elles soient plus rare, ce type d’arène existent encore, entre autre à Ciudad Rodrigo, dans la province de Salamanque. À partir du milieu du XVIIIe siècle on commence à construire des plazas de toros (« places de taureaux »), des arènes dédiées aux courses de taureaux.

Les plus anciennes arènes encore en activité sont celles de Séville (La Plaza de Toros de la Maestranza) qui a été ouverte en 1761. Par la suite vient Plaza de Toros de Ronda, ouverte en 1786 et ensuite celle de Madrid ouverte en 1931. Même si vous n’aimez pas la corrida, une visite peut s’imposer. Les visites guidées vous emmèneront au coeur de l’arène, puis vous serez dirigeré vers « la puerta del principe », d’où sortent les matadors après avoir vaincu leur adversaire. Après avoir passé l’infirmerie et la petite chapelle, où se recueillent les toréadors avant d’affronter le taureau, vous entrerez dans le musée de la corrida, qui renferme toute l’histoire de la corrida. Pour ceux que ça pourrait intéresser, la saison des Corrida commence avec la feria d’Avril et se poursuit jusqu’en Octobre.

Plaza de Toros


Barrio de Santa Cruz**

Barrio de Santa Cruz est le plus joli quartier de Séville . Ce quartier est composée de ruelles entourées de maisons blanches aux balcons fleuries.De nombreux visiteurs parcourent ces ruelles qui ont permis le développement de petits commerces. Le quartier est entouré par un mur d’enceinte. SantaCruz

Non loin de Séville


Voici des endroits à visiter non loin de Séville.
Parque Doñana*
Un des plus grand parc de l’Europe, le plus grand d’Espagne. Comme la majorité des parcs, la façon la plus simple d’y accéder est par voiture. Le Parc de Donana (Parque Doñana) occupe la rive droite du Guadalquivir. Depuis 1994, il fait partie du Patrimoine mondial de l’UNESCO. L’UNESCO a établie que le Parque Doñana est l’habitat de cinq espèces d’oiseaux menacées et qu’il est l’une des plus grandes héronnières de la région méditerranéenne.

Le Parque Doñana se trouve à 67 kilomètres de Séville. On y trouve des plages vierges, des dunes, des forêts méditerranéennes et, cela va de soi, ses marais – qui constituent son milieu naturel le plus caractéristique. Sa richesse ornithologique est connue depuis fort longtemps, puisqu’il s’agit d’une halte oblige sur les routes migratoires des espèces d’Asie et d’Afrique. L’hiver, le parc est le site d’hivernage de plus de 500 000 oiseaux d’eau.

Parque Donana